Les paradoxes du documentaire (Jean-Marc Larrue, U. de Montréal (Canada); Nele Wynants, U. d’Anvers (Belgique))

Home / Les paradoxes du documentaire (Jean-Marc Larrue, U. de Montréal (Canada); Nele Wynants, U. d’Anvers (Belgique))
Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé.
22 octobre Vendredi

Les paradoxes du documentaire (Jean-Marc Larrue, U. de Montréal (Canada); Nele Wynants, U. d’Anvers (Belgique))

22 octobre 2021, 10:00 - 22 octobre 2021, 12:00

10h-12h (Qc) / 16h-18h (Fr)

Jean-Marc Larrue
Université de Montréal

Les paradoxes du documentaire dans les « arts trompeurs »

Les perspectives qui se multiplient depuis le « turn fatigue » (Grusin) ont, entre autres effets, recentré la réflexion sur les agentivités, particulièrement dans le monde des « arts trompeurs ». La pensée intermédiale, en se concentrant sur les dynamiques de la médiation et sur ses supports, avait ouvert la voie à cette révolution agentielle qui est au fondement même des théories actuellement associées aux Nouveaux matérialismes.

Les « arts trompeurs », dont les arts vivants et arts de la représentation ainsi que les pratiques qui leur sont associées, qu’on a souvent approchés en fonction de leur rapport à la réalité ou à la question complexe de la crédulité/crédibilité/creditability, révèlent une dynamique beaucoup plus complexe des agentivités qui y interviennent. On y constate que les critères habituels de transparence et d’opacité, de fidélité ou d’infidélité s’avèrent assez peu opérants.

Jean-Marc Larrue est professeur de théâtre à l’Université de Montréal. Ses recherches portent principalement sur le théâtre du Long Siècle (1880 à aujourd’hui) et plus précisément sur les médias et l’intermédialité. Il a rédigé ou dirigé divers ouvrages sur ces questions dont, plus récemment, Théâtre et intermédialité (direction, PUS, 2015) ; Le son du théâtre (XIXe-XXIe siècles). Histoire intermédiale d’un lieu d’écoute moderne (co-direction avec Marie-Madeleine Mervant-Roux, CNRS Éditions, 2016) ; Le triomphe de la scène intermédiale. Théâtre et médias à l’ère électrique (co-direction avec Giusy Pisano, Presses de l’Université de Montréal, 2017) ; Machines. Magie. Médias (co-direction avec Frank Kessler et Giusy Pisanor, PUS, 2018) ; Dispositifs sonores. Corps, scènes, atmosphères co-direction avec Giusy Pisano et Jean-Paul Quéinnec, Presses de l’Université de Montréal, 2019) et Media Do Not Exist (co-auteur avec Marcello Vitali Rosati, Institute of Network Culture, 2019).

Nele Wynants
Université d’Anvers

When fact is fiction, Documentary art in the post-truth era
* Communication en anglais

Quelle est la valeur de la fiction à une époque où les fake news, les faits alternatifs et l’infotainment sapent l’intégrité de la politique et des médias ? Cette question est le fil conducteur de la présentation de Nele Wynants qui aborde donc ici le mode des « Arts trompeurs ». Elle sonde, dans sa communication, les frontières entre le fait et la fiction. Elle y traite, en particulier, de la relation ambiguë entre le documentaire et l’imaginaire dans les arts depuis les dernières décennies, alors que les artistes brouillent délibérément les frontières entre ce que l’on appelle généralement la « fiction » et la « réalité ».

Ces artistes partagent une fascination pour le même problème : le défi impossible de représenter la réalité. Leur réinterprétation artistique des sources orales et archivistiques a souvent un potentiel critique explicite pour réécrire l’histoire, repenser notre époque actuelle ou imaginer des futurs possibles

Nele Wynants est historienne de l’art, spécialisée dans les interactions entre performance, média et histoire des sciences à l’Université d’Anvers (Antwerp Research Institute for the Arts). Elle est lauréate d’un ERC Starting Grant, membre de la Jeune Académie Belge (Flandre) et du Project Management Board de B-magic. Elle est rédactrice en chef de FORUM+ pour la recherche et les arts. Elle a (co-)publié De binnenkant van het beeld. Immersie en theatraliteit in de kunsten (MER. Paper Kunsthalle 2017), Media Archaeology and Intermedial Performance – Deep Time of the Theatre (Palgrave Macmillan 2019), When Fact is Fiction: Documentary Art in a Post-Truth Era (Valiz 2019) et Overlap: The No Man’s Land between Art & Science (Komma 2020).

Détails
Date : octobre 22
Heure : 10 h 00 min - 12 h 00 min
Catégorie d'ÉvènementSéminaires Arcanes automne 2021
Lieu
Venue Name: En ligne
Organisateurs
Organizer Name: Renée Bourassa
Organizer Name: Jean Marc Larrue
Organizer Name: Samuel Szoniecky
Organizer Name: Fabien Richert